Meilleurs voeux…….

Vidéo

………..pour cette nouvelle année. Qu’elle vous apporte tout ce que vous désirez: bonheur, amour, santé, succés…

En guise de carte de voeux, je vous invite à partager un petit "footing" à 18 km/h sur l’ancienne voie de tram entre Lans en Vercors et Villard de Lans ;-)

Compensation: l’art de nager plus vite (1ère partie)

Un blog n’est pas uniquement un lieu oú on raconte sa vie. C’est aussi un lieu de partage. Aujourd’hui je vous propose la lecture de la 1ère partie d’un article du coach de natation anglais Dan Bullock, publié sur le site de Triathlète-Europe. En pleine inter-saison, ceux qui entreprennent de développer leurs capacités aquatiques y trouveront des concepts et des idées intéressants. Votre serviteur implore votre clémence pour la traduction…. :-) Lire la suite

Le triathlon et moi……….

…………c’est déjà une longue histoire.

Serge Lecrique

Serge Lecrique

Le premier contact remonte à 1985. A cette époque je suis un jeune lieutenant du 35ème Régiment d’Artillerie parachutiste à Tarbes. Cet été-là nous voyons débarquer en provenance de Canjuers le maréchal des logis-chef Serge Lecrique, précédé de la réputation, justifiée, d’être un des tous meilleurs triathlètes français. Au fil des mois il devient, de par ses résultats, de par sa personnalité (mélange de modestie et de gentillesse) de par son charisme aussi, l’idole du Régiment. Le résultat ne se fait pas attendre: tout le monde veut faire du triathlon, d’autant que la discipline cadre bien avec l’esprit parachutiste (courage, goût de l’effort, ……). Je n’échappe pas à la règle. Lire la suite

A vos marques………………

Hier, samedi 13 octobre 2012, s’est déroulé le 35ème IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP à Kailua-Kona, Hawaii, USA. Véronique et moi avons regardé la retransmission live du début jusqu’à l’arrivée des premiers à presque 3h du matin heure de Lausanne (avec une petite pause-dodo quand même). Nous avons remis ça aujourd’hui en fin de matinée pour voir les derniers finishers, exténués mais heureux, franchir la ligne d’arrivée.
Ni une ni deux, la décision était prise: Lire la suite